Trekking 1

Trekking 2

Trekking 3

Trekking 4

Trekking 5

Trekking 6

Accueil du site

Accueil trekking

Trek B_14.jpg (61813 octets)   Trek B_5.jpg (70135 octets)

Trek 7 : Du Siroua au Toubkal. "La grande traversée"
15 jours dont  11 jours de  marche (Difficulté: Difficile)

Voici un itinéraire original à la découverte de deux aspects bien différents des montagnes du Maroc. Si le Toubkal est bien connu pour être la partie la plus élevée de l'Atlas avec son caractère alpin, il n'en est pas de même du Siroua, plateau hérissé de pics volcaniques, pays des berbères Ouagoulzit qui délaissent l'été leurs beaux villages fortifiés pour rejoindre, avec leurs troupeaux, les hauts pâturages et bergeries, où les femmes tissent de beaux tapis de laine couleur safran.

Descriptif de la randonnée:

J 1 : Arrivée à Marrakech, accueil et transfert à l’hôtel.

J 2 : Départ le matin pour un transfert en 4x4 jusqu’au départ de la randonnée (250 km). De Marrakech, nous remonterons la profonde vallée de Tensift, et nous franchirons la barrière du haut Atlas par le col du Tizi n’Tichka (2260m). Nous descendrons sur le versant sud en direction de Ouarzazate, puis nous bifurquerons vers l’ouest à l’approche du Siroua. Nous serons accueilli au village de Tamelakoute (1700m). Pendant que notre équipe de muletiers préparera notre premier camp, nous ferons une petite randonnée de mise en jambes sur les hauteurs du village.

J 3 : Après le petit déjeuner, nous longerons la rivière puis nous traverserons un plateau caillouteux, entrecoupé d’oueds et cerné de crêtes aiguës formées de roches volcaniques. Nous passerons un col avant de redescendre sur le village de Ait Tigga, centre de fabrication de tapis. Notre camp sera installé à proximité de la rive opposée. Nous irons à la découverte de la technique du tissage local.
4 heures de marche.

J 4 : Par la piste nous remonterons la vallée au milieu des champs d’orge en terrasses jusqu’au village de Ait Igmour. Un sentier bordé de rochers et de tourbières verdoyantes nous conduira jusqu’au col d’Anougmar (2700m). Nous emprunterons ensuite un autre sentier sur le versant nord jusqu’aux bergeries d’Azib n’Oussem (2200m), où notre équipe de muletiers aura déjà monté la tente " mess ".
5 heures de marche.

J 5 : Nous remonterons la rivière jusqu’au pied du versant nord du volcan. Un court passage rocheux nous permettra de gagner le sommet du Siroua (3304m). Un magnifique spectacle s’offrira alors à nous, au loin, les immenses plaines du Sahara, au nord toute la chaîne de l’Atlas. Nous descendrons en traversant par le sentier les crêtes qui longent les " Jumeaux " (deux pics basaltiques très ressemblants). Bivouac agréable sur les terrasses des bergeries d’Azib n’Iriri (2400m).
6 heures de marche.

J 6 : Nous emprunterons un sentier qui serpente à travers les amas de roches nous conduisant aux bergeries d’Aziwane. Nous ferons un agréable pique-nique sur les vastes pâturages verdoyants, puis nous continuerons le long des falaises granitiques d’Amzdour, jusqu’au cirque basaltique d’Aziwane (le Paradis). Retour au camp près des bergeries.
5 heures de marche.

J 7 : Après le petit déjeuner, nous quitterons les bergeries d’Aziwane et nous passerons par le Tassift, en fait c’est un petit col (2626m) pour faire le tour du Jbel Ouzlim (2780m). Nous continuerons par le sentier qui nous mènera à Aghoughwi (2715m). Nous rejoindrons ensuite Aguerd n’Ounzal (2279m), puis nous passerons la nuit sous la tentes.
5 à 6 heures de marche.

J 8 : Après le petit déjeuner, nous partirons par l’Assif N’Igoutene dans un paysage plat vers le village de Waklim (2265m), puis nous continuerons vers Timliline (2430m). La nuit se fera sous les tentes.
6 heures de marche.

J 9 : Après le petit déjeuner, nous marcherons sur un sentier facile pour descendre vers Imlil au sud du Toubkal (1642m). Puis nous suivrons la rivière de l’Assif Tifnoute pour rejoindre Amsouzarte (1800m).
5 à 6 heures de marche.

J 10 : La journée sera plus paisible, nous nous promènerons dans les cultures ce qui permettra d’admirer les petits moulins construits le long de l’oued. La marche se terminera derrière la moraine qui retient le lac d’Ifni au cœur d’un superbe cirque de montagne. Nous bivouaquerons près du lac où la baignade est possible (2295m).
3 heures de marche

Ce lac est un lieu sacré, le marabout de Sidi Ifni tout proche, par lequel on accédait naguère par une piste carrossable maintenant détruite. Ce simple marabout est une construction carrée de pierres sèches. Les femmes viennent se baigner et se coiffer longuement, pour conjurer le sort et pour que le saint exhausse leurs vœux de fécondité. Elles abandonnent sur la rive leurs brosses et les tissus qui leurs sont personnels. Cette coutume du dépôt d’ex-voto est fréquente au Maroc.Au sud du Toubkal, dans une vallée très étroite, les eaux vert émeraude du lac d'Ifni tranchent avec la couleur ocre de la montagne. Un peu plus loin, c'est au vert des noyers et des cultures en étages de trancher avec la roche.

J 11 : Le Toubkal nous dominera de sa masse pour cette étape. Une gorge, puis de rudes lacets nous conduirons au Tizi N’Ouanoums (3650m). Ce passage sera difficile pour la caravane de mulets, nous devrons parfois les aider. Une descente facile et courte nous mènera près du refuge Neltner (3207m) où nous installerons le camp.
5 heures de marche.

J 12 :  L’ascension du plus haut sommet du Maghreb (4167m), se fera sans difficulté majeure. Un sentier caillouteux monte tout près du camp dans un éboulis puis dans un vallon plus encaissé, encombré de gros blocs. La crête finale est large et se couche peu à peu à l’approche du sommet qui pourtant plonge en une grandes falaises sur le lac d’Ifni à l’opposé. Nous redescendrons ensuite vers le refuge de Neltner pour y passer la nuit.
5 heures de marche.

J 13 :  Une agréable descente nous fera passer du décor de montagne aride aux vallées irriguées qui conduisent par Sidi Chamharouch au beau plateau cultivé de Aremd (1900m).
3 heures de marche.

Le sanctuaire de Sidi Shamharoush a été bâti en 1962 sous le rocher blanchi, devant la petite cavité où le saint aurait séjourné. A droite du pont se trouve la source sacrée, dont l’eau est recueillie dans un bassin. A l’intérieur de deux petites pièces, les pèlerins se lavent en sous-vêtement qu’ils abandonnent ensuite, pour mieux éradiquer les maux dont ils sont venus se débarrasser. Il s’agit spécifiquement de l’impuissance sexuelle et de la folie. Le saint est également invoqué par les victimes d’injustices dont ils ignorent les causes, et par les fiancés désirant s’engager solennellement. La légende dit que Sidi Shamharoush est le roi des génies, et que son pouvoir ne se manifeste que le jeudi. Il avait l’apparence d’un chien noir le jour, et celle d’un être humain la nuit. Le marabout est placé sous tutelle des trois plus hauts villages de la vallée, Aremd, Mzik et Imlil. A tour de rôle, chaque village devra fournir la vache noire qui sera sacrifiée au Moussem d’août célébré à Aremd, marquant la fin du cycle agricole. L’arrivée dans le village d’Imlil marquera la fin de notre circuit (1700m), où notre Minibus ou Land Rover nous conduira en peu de temps à Marrakech. Installation à l’hôtel.

J 14 : Journée libre à Marrakech.

J 15 : Transfert départ Marrakech / aéroport.

Trek B_3.jpg (57041 octets)            Trek B_11.jpg (61463 octets)

Haut de page